Thursday , October 19 2017
 
Home / Academia / Call for / Call for Submissions: Nuclear Weapons and International Law: Visions of a Plural World

Call for Submissions: Nuclear Weapons and International Law: Visions of a Plural World

Call for Submissions: Nuclear Weapons and International Law: Visions of a Plural World

A call for submissions has been issued for a book on “Nuclear Weapons and International Law: Visions of a Plural World.” Here’s the call:

Ces dernières années, le désarmement nucléaire s’est retrouvé au centre de l’actualité internationale. Les événements se sont accélérés, donnant à cette thématique une visibilité et une importance sans précédent.

Ainsi, entre autres choses, la 9e Conférence d’examen du Traité de non-prolifération nucléaire de 2015 s’est terminée par un échec, laissant un goût amer à de nombreux États. Le dernier essai nucléaire nord-coréen de janvier 2016 a été suivi, en mars 2016, de l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de la Résolution 2270, qui est venue durcir les sanctions contre la Corée du Nord. En mai 2016, le Japon a accueilli la première visite d’un chef d’État américain en exercice, Barack Obama, lors d’une cérémonie dans la ville d’Hiroshima commémorant les premiers bombardements atomiques de 1945.

En octobre 2016, bien que la Cour internationale de Justice se soit proclamée incompétente dans l’affaire des Obligations relatives à des négociations concernant la cessation de la course aux armes nucléaires et le désarmement nucléaire initiée par les Îles Marshall contre des puissances nucléaires – l’Inde, le Pakistan et le Royaume-Uni –, ce cas a permis de mettre sur le devant de la scène internationale les dégâts causés par les essais nucléaires et l’impératif d’œuvrer au désarmement nucléaire.

Faisant suite à trois conférences intergouvernementales sur l’impact humanitaire des armes nucléaires, réalisées entre 2013 et 2014, en octobre 2016, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté à une large majorité la Résolution L.41 visant à «Faire avancer les négociations multilatérales sur le désarmement nucléaire» dans l’objectif qu’un instrument juridiquement contraignant d’interdiction des armes nucléaires soit négocié au cours de l’année 2017.

Ces divers événements récents montrent à quel point les espoirs et les défis sont nombreux dans un monde pluriel où les États, dotés et non dotés, continuent de s’opposer dans ce domaine hautement sensible.

À ce jour, en dépit d’une littérature abondante sur des points spécifiques, aucun ouvrage n’a rassemblé les différentes visions prévalant au sein de la communauté internationale. C’est à cette lacune que notre projet d’ouvrage cherche à remédier.

Nous sommes donc heureux d’initier ce projet de grande envergure et de diriger un tel ouvrage dont l’objectif sera d’être publié en français et en anglais. Afin d’atteindre la représentativité la plus large, nous le plaisir de lancer le présent appel à contributions afin de recevoir des textes d’experts exposant la vision de leurs divers pays et/ou continents.

Les propositions de contributions, ne dépassant pas 500 mots et accompagnées d’une courte biographie, sont à envoyer jusqu’au 15 mai 2017 à Mme Catherine Maia, Professeure à la Faculté de Droit et de Science Politique de l’Université Lusófona de Porto (catherine.maia@ulp.pt) et M. Jean-Marie Collin, Consultant sur les questions de défense et de sécurité internationale (collinjeanmarie@yahoo.fr).

Les auteurs des contributions retenues seront contactés pour le 15 juin 2017. Les contributions finales seront attendues pour fin janvier 2018 au plus tard.

Elles devront être écrites en français ou en anglais, d’une longueur moyenne de 10 à 15 pages pages A4 (Times New Roman 12, interligne simple), notes de bas de page à la fin de chaque page (taille 10, interligne simple).

Catherine Maia (co-directeur)

Professeure à la Faculté de Droit et de Science Politique de l’Université Lusófona de Porto (Portugal), visiting professor à Sciences Po Paris et aux Universités Catholiques de Lille et de Lyon (France), directrice du Réseau Multipol – Réseau d’analyse et d’information sur l’actualité internationale (http://reseau-multipol.blogspot.com)

Jean-Marie Collin (co-directeur)

Consultant indépendant sur les questions de défense et de sécurité internationale, directeur du PNND pour la France et les pays francophones (Parlementaires pour la Non-prolifération et le Désarmement Nucléaire), vice-président IDN (Initiatives pour le Désarmement Nucléaire), chercheur associé GRIP (Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité)

************************************************

In recent years, nuclear disarmament has been at the center of international news. The events have accelerated, giving this theme an unprecedented visibility and importance.

Among other things, the 9th Review Conference of the 2015 Nuclear Non-proliferation Treaty ended in failure, leaving a bitter taste to many States. The latest North Korean nuclear test of January 2016 was followed, in March 2016, by the UN Security Council’s adoption of Resolution 2270, which tightened sanctions against North Korea. In May 2016, Japan hosted the first-ever visit by an American head of State, Barack Obama, to a ceremony in the city of Hiroshima commemorating the first atomic bombings of 1945.

In October 2016, although the International Court of Justice declared itself incompetent in the case of the Obligations concerning negotiations relating to cessation of the nuclear arms race and to nuclear disarmament initiated by the Marshall Islands against nuclear powers – India, Pakistan and the United Kingdom – this case brought to the forefront of the international arena the damage caused by nuclear testing and the imperative of working towards nuclear disarmament.

Following the three intergovernmental conferences on the humanitarian impact of nuclear weapons, which took place between 2013 and 2014, in October 2016, the United Nations General Assembly adopted, by a large majority, the Resolution L.41 on “Taking forward multilateral nuclear disarmament negotiations” with the aim to negotiate in 2017 a legally binding instrument to prohibit nuclear weapons, leading towards their total elimination.

These various recent developments show that many hopes and challenges exist in a pluralistic world where nuclear-weapon States and non-nuclear-weapon States continue to oppose each other in this highly sensitive area.

To date, despite an abundant literature on specific issues, no book has gathered the different visions prevailing in the international community. This is this gap which our book project seeks to remedy.

We are, therefore, pleased to initiate this large-scale project and to edit such a book, the aim of which will be to be published in French and English. In order to achieve the widest possible representativeness, we are pleased to launch this call for papers to receive expert papers presenting the vision of their various countries and/or continents.

Proposals for contributions, not exceeding 500 words and accompanied by a short biography, are to be sent until May 15, 2017 to Ms. Catherine Maia, Professor at the Faculty of Law and Political Science of the Lusófona University of Porto (catherine.maia@ulp.pt) and Mr. Jean-Marie Collin, Consultant on international defense and security issues (collinjeanmarie@yahoo.fr).

The authors of the selected contributions will be contacted by 15 June 2017. The final contributions will be expected by the end of January 2018.

They should be written in French or English, with an average length of 10 to 15 A4 pages (Times New Roman 12, single spacing), footnotes at the end of each page (size 10, single spacing).

Catherine Maia (co-directeur)

Professor at the Faculty of Law and Political Science of the Lusófona University of Porto (Portugal), visiting professor at Sciences Po Paris and the Catholic Universities of Lille and Lyon (France), Director of the Multipol Network (http://reseau-multipol.blogspot.com)

Jean-Marie Collin (co-directeur)

Independent consultant on defense and international security issues, Director of PNND for France and Francophone countries (Parliamentarians for Nuclear Non-proliferation and Disarmament), Vice-President IDN (Initiatives for Nuclear Disarmament), Associate Researcher at GRIP (Group for Research and Information on Peace and Security)

Check Also

Call for Papers: 2018 ASIL Annual Meeting “New Voices”

Call for Papers: 2018 ASIL Annual Meeting “New Voices” The American Society of International Law …